Célébration de la fin de la Première Guerre mondiale en France

Aujourd’hui c’est le Jour de l’Armistice,  c’est l’un des treize jours fériés observés en France. Cette journée est célébrée chaque année le 11 novembre. Le terme « armistice », qui est synonyme du mot « trêve », signifie « la suspension temporaire des hostilités par accord entre les forces en présence ». Alors qu’est-ce que la France observe exactement lors de la journée de l’Armistice ?

En date du du 11 novembre 1918, à 11h00, les deux forces opposées de la Première Guerre mondiale; les Alliés et l’Allemagne ont signé une trêve pour la cessation de toutes les actions militaires sur le front occidental, qui s’étendait de la Belgique à la partie nord-est de France. Les Alliés étaient composés de forces militaires de la France, des États-Unis, de la Belgique, du Brésil, de l’Italie, du Portugal, de l’Empire russe de l’époque et du Royaume-Uni (ainsi que de l’Empire britannique alors composé de l’Australie, du Canada, de l’Inde, de Terre-Neuve, de la Nouvelle Zélande et Afrique du Sud). L’Allemagne avait l’Autriche/Hongrie et l’Empire ottoman de l’époque combattant à ses côtés.

L’événement capital, célèbre pour son triple 11 (pour l’heure, le jour et le mois où l’armistice a été signé), a marqué la fin de la Première Guerre mondiale, qui a commencé le 28 juillet 1914 avec l’invasion allemande de trois pays européens dont la France. .

Il est normal que la France observe chaque année cet événement non seulement en raison de son implication dans la guerre, mais aussi parce que l’armistice a été signé à la ville de Compiègne dans ce pays. De même, la signature de l’armistice était considérée comme la dernière grande victoire de la France dans les conflits militaires et politiques.

Au cours de cette journée, de nombreux villages de France organisent des cérémonies commémoratives en l’honneur de ceux qui ont péri pendant la guerre. Visiter les tombes des soldats tombés est une tradition ce jour-là. Une caractéristique intéressante de la célébration est la décoration des tombes avec des fleurs de pavot (d’autres portent simplement la fleur). Cette tradition aurait été inspirée par un vers d’un poème écrit en l’honneur des soldats tués à la guerre.

Pour les anciens combattants, des défilés et autres activités appropriées à l’occasion sont organisés en leur honneur au cours de cette journée.

Dans d’autres pays (ceux qui faisaient partie des Alliés), le Jour de l’Armistice est appelé par d’autres noms. Aux États-Unis, par exemple, la journée est appelée « Veterans Day », tandis que dans d’autres, elle s’appelle « Remembrance Day ». D’autres encore se réfèrent à la journée comme « Poppy Day », en référence évidente à la tradition mémorielle comme expliqué ci-dessus.

Alors que de nombreux pays, comme la France, observent chaque année le jour de l’Armistice le 11 novembre, d’autres pays célèbrent l’événement à des dates différentes : la Nouvelle-Zélande (le vendredi avant le 25 avril, qui est le jour de l’Anzac) ; Afrique du Sud (le samedi le plus proche du 11 novembre) ; Royaume-Uni (deuxième dimanche de novembre); et Italie (premier dimanche de novembre). Les pays qui observent le jour de l’armistice le 11 novembre mais pas comme jour férié sont l’Australie, la Barbade et la République d’Irlande.

En France, comme dans d’autres pays qui observent le jour de l’Armistice, les gens font une pause de deux minutes à 11 heures du matin du 11 novembre (ou de la date à laquelle il est prévu, comme mentionné précédemment) en l’honneur des millions de personnes, les soldats et des civils qui ont été tués pendant la Première Guerre mondiale, la « guerre (qui était supposée) pour mettre fin à toutes les guerres ».

 

Affectueusement

Claire Newman

Laisser un commentaire

Panier
Retour en haut